Menu
Inscription à la newsletter
Facebook
Facebook
Twitter
Pensées...

L'art

Lorsque l'art se met en route à la recherche de la beauté, il est semblable au cœur qui chemine en quête de spiritualité.

En quête

Et j'étais en quête...J'ai tant cherché sans jamais rien trouver...Je rendais mon esprit coupable de sa paresse, coupable de son ignorance, coupable de manquer d'intelligence...Mais un jour, dans l'intimité d'une prière, j'ai compris qu'il y avait un endroit où je n'avais pas cherché, un lieu tellement immense, qu'une vie ne suffirait pas à tout découvrir. Ce lieu c'est mon coeur. Il battait à l'intérieur de moi, je ne l'entendais pas, je ne l'entendais plus...Aujourd'hui j'apprends à écouter mon coeur et j'apprends surtout à me taire car rien n'est plus beau que le son du coeur qui bat, une percussion intérieure à laquelle s'ajoute la mélodie de la vie. Mettre les notes en ordre sur une partition, éviter les fausses notes, les silences maladroits, mettre son coeur au service de cette belle mélodie qu'est la vie. Il y aura le bruit assourdissant des épreuves qui répondra à la douce harmonie de la foi et de l'amour. Trouve ton équilibre dans le sens, dans ta paix, dans tes prières, en ton coeur...

Lille, le 2 Janvier 2016

Spiritualité du matin

Chaque jour, il faut apprendre à se nourrir de la spiritualité du matin. Être avec soi quand le monde dort. Tu sens la nuit qui t'a protégé, apaisé, enveloppé. Une nuit qui laisse place au tumulte du jour, un monde qui s'éveille comme un doux grondement intérieur. Spiritualité du matin qui t'aide à vivre le jour. Travail, famille, quête, épreuves...La spiritualité du matin c'est une prière, un moment de méditation, un moment de réflexion, de remise en question. C'est le moment d'écouter ce monde dans le silence pour mieux vivre le bruit qui attend ta journée. Et c'est là que tu comprends les signes de la nuit qui laisse place au jour.

Lille, 29 Janvier 2015

Vis...

Tu ne joueras jamais un texte ou un scénario dont tu es l'auteur de la même manière qu'un texte ou un scénario écrit par un autre. Le spectacle de ta vie doit être écrit par toi-même. Déchire en mille morceaux celui qu'on a voulu écrire pour toi...

15 avril 2010

Mon coeur est partout

En France, on me fait parfois comprendre que je ne suis pas français parce que je suis né au Maroc. Au Maroc, on me fait comprendre que je ne suis pas marocain, parce que j'ai grandi en France. En Arabie Saoudite on me fait comprendre que je ne suis pas musulman parce que je vis en Occident. Cela me va bien. A tous ceux-là je dis : "Si pour vous je suis nulle part, mon coeur lui, a sa place partout."

25 Février 2010
Galerie
La Koutoubia
Menara
Le Pont Galliéni
Bordeaux, Hôtel de Ville
Le Pont Pasteur

Dans le doute, apaise ton coeur.




Dans le doute, apaise ton coeur.

            Ta foi n’est pas inébranlable…jamais. Tu n’es ni prophète, ni ange. Tu es un homme, une femme, avec tes faiblesses, tes défauts, tes erreurs ; tu es un être humain, fait de boue et de sang, avec tes qualités et ton envie de lutter pour être meilleur. Ta foi sera toujours éprouvée. C’est de cette manière qu’elle sera grandie, c’est de cette manière que tu élèves ton âme chaque jour, c’est de cette manière que tu construis ton cœur…chaque jour. Si tu cherches la facilité, la foi n’est pas pour toi. La vie facile est pour les paresseux, pour les faibles, pour les gens désintéressés du sens.
 

            Ta foi peut être souvent ébranlée par le doute. Un événement dans ta vie, une rencontre ou une réflexion peuvent t’amener à te poser des questions, à comprendre ce qui t’échappe. C’est à ce moment précis où tu dois te mettre en quête…Tu te dois de chercher des réponses à tes questions. Cette démarche est le début de la sincérité. Que tu sois, juif, chrétien, musulman, bouddhiste, témoin de Jéhovah, mormon ou athée, tu te dois de comprendre ce qui t’échappe. Toutes ces questions ne doivent pas être enfouies en toi pour la seule excuse que malgré tout, tu penses être dans la vérité absolue. Si tu penses que tu es dans la vérité, sache qu’il y a des vérités chez tout le monde, dans tous les livres. As-tu déjà lu dans la Thorah les prières de Moïse et celles de David ? As-tu déjà lu les prières de Jésus dans l’Evangile ? As-tu déjà lu les prières d’Abraham dans le Coran ? As-tu déjà lu les sagesses de Bouddha ? Prends la vérité et la sagesse d’où qu’elle vienne, pourvu qu’elle parle à ton cœur. Le doute est mauvais pour toi. Dans le doute, mets-toi en quête sans perdre de temps, pour apaiser ton cœur.
 

            Souviens-toi lorsqu’Abraham s’adressant à Dieu lui demande : « Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts. » - « Aurais-tu encore quelque doute à ce sujet ? », lui répondit Dieu. « Non, Seigneur, reprit Abraham, c’est seulement pour apaiser mon cœur. »1. Tu n’es ni prophète, ni ange, mais même « l’ami intime de Dieu » voulait que son cœur s’apaise. Dans un moment où ton cœur peut être ébranlé et que tu as l’impression que rien autour ne peut t’apporter de solution, adresse-toi à Dieu, parle-Lui, confie-toi à Lui…Si tu es sincères, ton cœur s’apaiserait car plus tu penseras à Lui, plus ton cœur s’apaisera, plus tu sauras avancer sereinement et faire face…
 

            Souviens-toi aussi lorsque les Apôtres ont demandé à Jésus : « Ô Jésus, fils de Marie ! (…). Ton Seigneur peut-Il faire descendre pour nous, du Ciel, une table toute servie ? » - « Craignez-Dieu, leur répondit Jésus, si vous êtes des croyants sincères ! » - « Nous voulons, dirent-ils, manger à cette table, pour que nos cœurs s’apaisent, nous assurer que ce que tu nous dis est bien la vérité et que nous puissions en témoigner nous-mêmes. »2. L’histoire se répète. Des Enfants d’Israël, à Abraham, en passant par Jésus, jusqu’à toi, être humain du 21ème siècle. Cherche à apaiser ton cœur. Les Apôtres de Jésus l’ont vu rendre la vue aux aveugles, ressusciter les morts, guérir les maladies et, malgré tout ils avaient encore besoin d’apaiser leur cœur. Mais toi, as-tu vu des miracles, des signes ? Non. Ta foi te suffit et tu as encore plus de mérite.
 

            Apaise ton cœur en le nourrissant de la cohérence, de la sincérité, de la vérité et d’une intense proximité avec Dieu. Apprends chaque jour qui passe, ne t’arrête jamais dans la connaissance…Plus tu apprendras et plus tu comprendras ce monde. Tu arriveras enfin à comprendre que l’homme est injuste mais que Dieu ne l’est jamais. Qui que tu sois, pourvu que tu sois en quête…Que tu pries Allah, Dieu ou Adonaï, sois cohérent et sois toujours dans la vérité. Ton destin ne m’intéresse pas. Ta fin ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse c’est qu’on avance ensemble dans la lumière avec la force de notre foi et la puissance de la vérité. Prends un peu de ma vérité, je prends un peu de la tienne. A toi ta religion et à moi la mienne. Un Seul Dieu, pour Une seule Vérité…Multiplions nos cœurs et divisons nos différences.

 

Khalid MOSSAYD

Tourcoing, le 07 Novembre 2013

 

1. Sourate 2, verset 260. – 2. Sourate 5, versets 112-113